Opération « Gardien des remparts », le Keren Hayessod gardien du peuple d’Israël *

Publié le 21 mai 2021

Le Keren Hayessod a apporté 4 millions de dollars de soutien aux résidents du Sud

Sam Grundwerg, World Chairman of Keren Hayesod UIA (photo credit: Courtesy)
Sam Grundwerg, Président mondial du KH

Au cours des dix derniers jours de conflit, le Keren Hayessod – United Israel Appeal, l’organisation officielle de collecte de fonds pour l’État d’Israël, a collecté plus de 4 millions de dollars pour soutenir l’État juif. Les bénévoles se sont mobilisés pour les habitants du sud et les victimes de l’opération « Gardien des remparts » afin de leur apporter un soutien psychologique, des jours de répit, la rénovation d’abris, etc.

Les abris étant toujours en nombre insuffisant, le Keren Hayessod a fourni des unités mobiles dans le sud d’Israël, en particulier aux communautés frontalières de Gaza, afin que les familles aient un endroit où se réfugier en quelques secondes.

Un soutien a également été apporté aux nouveaux immigrants qui subissaient la guerre – roquettes et sirènes – pour la première fois. Le Keren Hayessod a offert à certaines de ces jeunes familles d’immigrants des jours de répit à la mer Morte, à Jérusalem ou à Masada.

« Nos donateurs du monde entier se mobilisent pour les citoyens d’Israël tout au long de l’année, mais la rapidité de leur réponse et leur générosité ces derniers jours, suite à la situation, sont incroyablement émouvantes », a déclaré Sam Grundwerg, Président mondial du Keren Hayessod UIA. « Beaucoup se tournent vers nous et demandent comment ils peuvent aider. Les partisans du Keren Hayessod du monde entier sont aux côtés d’Israël et ouvrent leur cœur, par amour véritable pour le peuple d’Israël. Ils veulent s’assurer de contribuer autant qu’ils le peuvent en faveur des résidents du sud en particulier, et de tous les résidents d’Israël pendant les moments difficiles que nous traversons. »

Nos actions pour les victimes du terrorisme se poursuivent plus que jamais, faites-un don

* Traduction de l’article paru dans « The Jerusalem Post » du 21.05.21 : article original

Accueil