Une soirée exclusive du KH

Publié le 22 mars 2024

14 mars 2024 à la résidence de S.E. l’Ambassadeur Madame Idit Abu-Rosenzweig

Merci à S.E. l’Ambassadeur d’Israël de nous avoir ouvert sa résidence pour une soirée de soutien à Israël en faveur du Fonds des Victimes du Terrorisme avec deux orateurs exceptionnels.


« C’est dans l’action qu’on réalise ses idées… Un Israël fort, ça passe aussi par les dons de la Diaspora…« 

Les mots de Jacky Taché, Président du KH Belgium

Chers amis,
Il y a quelques années une personne ici présente qui m’est devenue très chère s’est donné la peine de me convaincre de prendre cette place que j’assume aujourd’hui. II a appelé à mon sionisme, à l’attachement que l’on doit avoir avec Israël mais au-delà de tout Cela il m’a convaincu que c’est dans
l’action qu’on réalise ses idées. Oh combien je lui en suis reconnaissant aujourd’hui même si parfois je
lui en ai voulu tendrement ! Merci à toi Yoel !
Mais depuis le 7 octobre comment douter de cet engagement ? Quand j’ai commencé j’avais un certain réconfort à me dire que chaque heure du temps que je donnais à cette institution du K-H comptait tellement pour un enfant qui n’a pas d’autre soutien qu’un programme de l’agence juive ou pour une vieille personne qui ne peut compter que sur les fonds de la diaspora pour un peu de confort.
Aujourd’hui c’est une évidence pour moi. Des jeunes gens se battent… pour nous. D’autres sont mobilisés toutes Ieurs journées pour protéger ou sauver des vies. Et moi que puis-je faire de mieux pour soutenir Ieurs efforts que de chercher des dons tout autour de moi ? N’est-ce pas la moindre des choses alors que d’autres mettent leur vie en danger pour nous tous ?
Avons-nous le droit aujourd’hui d’être passifs ? Avec la montée abjecte de l’antisémitisme débridé et décomplexé dans nos pays, pouvons-nous encore croire que ce qui se passe en Israël ne nous affecte pas directement ? Que nous, Juifs de la Diaspora, ne sommes pas, plus que jamais, intimement liés au destin d’Israël ?
Je sais que chacun d’entre vous, surtout depuis le 7 octobre, se demande ce qu’il peut faire pour Israël. Et beaucoup d’entre vous ont fait des choses pour apporter un soutien concret. Aujourd’hui est l’une de ces occasions. Je ne vous demande pas de faire un effort pour l’idée que vous avez d’Israël et encore moins pour soutenir l’effort de guerre. Non ! Nous sommes ici ce soir pour apporter une aide très concrète, physique, précise et individuelle à ces milliers d’lsraéliens qui aujourd’hui, demain et après-demain, payent et payeront le prix psychologique horrifique des massacres d’octobre et de la guerre qui s’en est suivi. Comme l’enfant et la vieille personne, ils comptent sur nous, le KH, et partant sur vous, sur vous tous.
Contre nos ennemis, en Israël et ici, nous n’avons plus le choix en tant que peuple si nous voulons prospérer, plus le choix que de rester unis ; parce que personne, ici, ne va nous aider à part Israël. Et un Israël fort, ça passe aussi par les dons de la Diaspora. Alors, en ces temps exceptionnels, je vous demande de donner tout ce que vous pouvez vous permettre aujourd’hui sachant que chaque euro ira directement à de l’aide qui est plus que jamais critique.
Je me dois de finir par une note un peu triste ; en effet notre shaliah Yoel a malheureusement terminé sa mission ici en Belgique. Nous perdons un vrai sioniste épris de justice sociale et de solidarité. Et moi, je perds un ami et avec lui de très beaux moments de conversations hebdomadaires pour créer, ici en Belgique, une antenne du KH qui puisse être fière de sa communauté.
Yoel, je te souhaite tout le meilleur dans ta nouvelle vie que je sais tu entreprendras avec autant de passion que les années passées ici parmi nous.

Je passe maintenant la parole à M. Vico Levy, notre ancien président du KH Belgium sans qui aucun
de nous ne serait ici ce soir. Merci à toi Vico pour tout ce que tu as et ce que tu fais encore pour le KH !

Accueil